Art Nouveau et Art Moderne, balade architecturale

Art Nouveau et Art Moderne, balade architecturale

Art Nouveau et Art Moderne

Bonjour à tous, Chers lecteurs,

J’ai toujours aimé me balader. Prendre ma veste, mes lunettes et partir arpenter la ville. J’observe, je me change les idées, je m’inspire. Dans le froid de l’hiver, voir les flocons qui tournent et tombent. Au printemps, profiter des premiers rayons de soleil. En été, contempler la nature se réveiller, puis, en automne, voir les couleurs automnales prendre le dessus sur la ville.

Depuis peu, je me renseigne sur les balades à faire dans Paris, lorsque j’aperçois, dans le Pariscope, une balade architecturale et guidée dans le 16 ème arrondissement. Ce quartier est, architecturalement neuf. En effet, ce n’est que le siècle dernier qu’il fut, plus ou moins, découvert, et que de nombreuses familles y firent bâtir leurs hôtels particuliers. Nous pouvons également y découvrir des édifices religieux. Cette ballade me promet donc de maintes découvertes.

Une balade architecturale dans le 16ème arrondissement

Je décidais de m’y rendre, par un samedi ensoleillé, arrivé sur place, je découvre mon groupe. Souriants, assoiffés de connaissances nouvelles, nous attendons impatiemment notre guide, puis, lorsque celle-ci arrive, nous partons joyeusement. Elle nous explique alors, sous le soleil parisien, l’origine des bâtiments et les différents courants architecturaux. Entre géométrisation et purisme, les immeubles se font face, bataillent. A qui sera le plus beau, le plus imposant. J’assiste à ce débat silencieux, j’observe, je me nourris de ce que j’entends. Bien évidemment, j’ai mon avis tranché sur la question, et j’ai toujours préféré le purisme à la géométrisation des formes, mais ici, on ne peut qu’admirer le travail des architectes, ce qu’ils ont mis en œuvre pour défendre le courant auquel ils appartenaient, auquel ils croyaient.

Après cette ballade, je rentre dans mon havre architectural. A l’hôtel Le Monna Lisa, je feuillette les livres mis à ma disposition. C’est ainsi que je vous laisse, mes amis, sur cette idée de Le Corbusier qui m’est chère : « L’architecture, c’est une tournure d’esprit et non un métier ».

A très bientôt !

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.