Le Parc des Merveilles

Le Parc des Merveilles

Un parc inoubliable

Mes chers lecteurs,

Vous savez à quel point j’aime Paris. Mais je profite de la fin de ce bel été pour vous parler d’ailleurs après mon voyage estival. Avec Elena, nous nous sommes rendus en Italie, qui est un pays que nous aimons beaucoup comme j’ai déjà pu vous l’expliquer.

Il serait difficile de vous énumérer toutes les merveilles que nous avons pu voir, tant chaque ville regorge de milliers de choses à admirer.

Mais s’il y a bien une chose qui nous a marqués là-bas, elle se situe à Florence en Toscane, ancienne capitale du pays et dotée d’un patrimoine artistique inconcevable tant la beauté se voit et se respire peu importe où l’on se trouve. Plus précisément, la magnificence même se nomme la Villa di Pratolino, mais aussi « le Parc des Merveilles ».

Le Colosse de l'Apennin

A l’origine, cette villa médicéenne (détruite au début du 19ème siècle) accueillait cette famille, dans un parc de 30 hectares, paré de jardins et de monuments somptueux. Les Médicis se devaient de représenter au mieux la puissance de la ville, d’où le faste présent dans chaque recoin de la demeure.

Dans un parc typique de la Renaissance italienne, la villa était située en plein centre. Aujourd’hui, c’est une destination touristique privilégiée depuis l’ouverture du parc au public.

On y trouve des boulevards, sentiers, jardins labyrinthes, des grottes artificielles, fontaines, bassins et statues répandues sur une surface gigantesque. Un des plus beaux parcs qu’il m’ait été donné de voir !

L’œuvre qui m’a le plus impressionné est une sculpture monumentale réalisée par Bernardo Buontalenti, nommée le Colosse de l’Apennin. Cette sculpture de 14 mètres de haut représente, selon les sources, Jupiter le Dieu de romain, ou le Dieu des Montagnes.

Même si de nombreuses œuvres ont disparu avec le temps, il est toujours spectaculaire de s’y rendre et de passer une journée à se balader, mille surprises nous y attendant…

Mes chers lecteurs, la splendeur est partout, il faut juste savoir se l’approprier et développer son regard du beau.

A très vite !

 

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.